Accueil

Bienvenue sur le blog « L’essaim du Roi, les arts au service du Christ » !

Pourquoi ce blog ? Pourquoi cette initiative ? Voici une petite présentation :

J’ai toujours aimé peindre, dessiner, écrire des poèmes, contes et nouvelles. Mon premier poème fait à l’âge de 8 ans comprenait des chouettes, des sucettes et pleins de trucs en «ouette ». Les contes sont venus après, durant mon adolescence. Dieu dans mes écrits ? Il n’y était pas. Le Christ ? Inscrit aux abonnés absents. Des projets, des œuvres de vie, nous en faisons pleins en mettant au centre de grandes causes (ma famille, une mission humanitaire, une œuvre littéraire, artistique, scientifique ou technologique qui révolutionnera l’humanité ou une partie…). Au final, et malgré toute la bonne intention de la mission ou du projet en question, nous nous mettons nous-mêmes au centre. Et puis un jour, quelque chose te tombe dessus et désoriente tout ton être. Cela m’est arrivé le 7 mars 2014, à l’âge de 28 ans.

Une émotion d’une intensité nullement atteinte jusqu’à présent de Joie et de Gratitude me submerge alors que j’étais à mon travail. Une phrase-pensée se forme clairement dans ma tête :

« A tous ceux dont la demande de Pardon a été faite, il est temps de pardonner du fonds du cœur.»

Il s’en est suivi des mois d’introspection d’une force inouïe où une torche s’allume en toi et scrute chaque recoin de ton âme, de ton cœur et de ton être. Des choses les plus enfouies surgissent pour comprendre, par exemple, que là tu n’as pas pardonné (alors que la demande t’avait été adressé), ou que sur ce point il faut avancer, etc.… ce scrutin se double d’une impulsion d’aller concrètement vers les uns et les autres pour avancer dans le Pardon : tu le fais, tu avances, tu guéris. A l’inverse, tu refuses, tu stagnes, et là tu comprends que Dieu est éternel et que ton âme également, elle peut donc rester ainsi de manière infinie. Pour avancer, pour pouvoir aller vers Dieu, il faut faire face !

A ce scrutin, s’ajoute également des signes du monde invisible de plus en plus évidents jusqu’au jour où Le Christ prend pleinement la place au centre de toi-même, au centre de ton cœur et de ton âme. Et de cette source nouvelle, je puise allégrement pour alimenter ce blog. C’est un don, je donne.

L’essaim vole jusqu’à son Roi, entre-temps prenez et formez des ruches !

NINA